Lisbonne

Découvrez « Lisbonne »

Voyage sur-mesure, Quartiers historiques et tramway

Quartiers historiques et tramway

Le réseau de tramway de la ville a été développé à partir des lignes de "voitures américaines", tramways tirés par des chevaux. En 1900, de nouvelles voies ont été installées à côté d'un nouveau générateur électrique fonctionnant au charbon de bois. En 1901 la première ligne de Cais do Sodré à Algés a été inaugurée.

Les quartiers les plus importants sont La Baixa, El Chiado, El Barrio Alto, La Alfama et Belém. Chacun de ces cinq quartiers à une ambiance unique. La Baixa et El Chiado, sont deux quartiers du centre historique et touristique de la capitale portugaise.

Le quartier emblématique d'Alfama tient une place importante dans l'histoire de la ville, tout au long de ses rues étroites, vous pouvez respirer le charme d'un quartier où les juifs, les musulmans et les chrétiens vivaient ensemble. Ses ruelles médiévales, aux façades pleines de balcons en fonte et ornés de plantes, ont fait de ce quartier un délice pour les touristes et les photographes.

En plus des quartiers traditionnels, à Lisbonne il y a deux zones plus modernes : la Plaza del Marqués de Pombal et ses environs et le quartier du Parque de las Naciones, construit pour l'Exposition de Lisbonne en 1998.

 

Voyage sur-mesure, Histoire du Fado

Histoire du Fado

Le Fado, chanson populaire de Lisbonne, est né au XIXe siècle, dans les quartiers historiques de la ville. Il a été chanté par tout le monde, spontanément, dans des espaces ouverts ou fermés et les paroles dépeignaient des scènes de vie employant souvent de l'argot.

Cependant, la présence de figures de l'aristocratie dans cette vie bohème et l'histoire d'amour du Comte de Vimioso avec la fadiste Maria Severa, une prostituée, donnèrent un devenir différent à l'histoire du Fado. En 1851, le Magazine Theatre, intégra le Fado dans son répertoire musical. À partir de 1930, des compagnies et des groupes d'artistes professionnels du Fado ont été créés et ont initiés les premiers enregistrements, produits au Portugal. Ce style est apparu dans les scénarios des productions cinématographiques portugaises et dans des émissions radiophoniques.

Le rituel de l'écoute du Fado, joué et chanté par des professionnels, s'installe dans des maisons spécialisées, où vous pouvez également manger des plats ou des tapas de la cuisine traditionnelle portugaise. Mais, en même temps que ces lieux étaient créés, apparaissait le Fado vadio (musique de rue), musique improvisée souvent chantée en duo interprétée par des amateurs. Rituel qui continue encore à ce jour, déclaré par l'Unesco : Patrimoine Culturel Immatériel de l'Humanité, en novembre 2011.

Voyage sur-mesure, Le succès des pasteis de nata

Le succès des pasteis de nata

Le Pasteis de Nata est une pâtisserie au feuilletage croustillant unique et délicat, entre pâte et feuille de brik, garni puis d'appareil entre flan et crème pâtissière. Il se déguste saupoudrer de cannelle ou de sucre glace.

Au début du XIXème siècle, à Belém, près du Monastère des Hommes Jerónimos, se trouvait une raffinerie de canne à sucre associée à un petit commerce varié. À la suite de la révolution libérale de 1820, tous les couvents du Portugal furent fermés en 1834, expulsant tous les ouvriers et le clergé. Dans une tentative de survie, un occupant du monastère a mis en vente, dans cette petite boutique, des gâteaux appelés "Pastéis de Belém".

A cette époque, la région de Belém était loin de la ville de Lisbonne et la route était assurée par les bateaux à vapeur. Malgré tout, l'imposant Monastère des deux Hiéronymites et la Tour de Belém attirèrent les visiteurs, qui prirent l'habitude de savourer les délicieux gâteaux provenant du monastère.

 

En 1837, la production des "Pastéis de Belém" a commencé dans les installations annexées à la raffinerie selon l'ancienne "recette secrète" originaire du monastère. Depuis lors, cette recette est transmise et connue exclusivement par les maîtres pâtissiers qui les font de façon traditionnelle dans le "Taller del Secreto". Cette recette reste inchangée jusqu'à aujourd'hui. En effet, c'est à travers un choix exigeant d'ingrédients que le « Pastéis de Belém », conserve aujourd'hui la saveur de ce dessert ancien portugais.

Lieux d'intérêts

Renseignez-vous sur le territoire de votre destination avec nos articles détaillés .

Voyage sur-mesure, Portugal