Nord

Les réserves et parcs nationaux

L'Argentine regorge de trésors naturels, des majestueuses montagnes de la Cordillère des Andes aux vastes plaines de la Pampa, en passant par les écosystèmes uniques des régions subtropicales. Parmi les joyaux de la biodiversité du pays, les parcs nationaux et réserves naturelles offrent des expériences uniques pour les amoureux de la nature et les aventuriers en quête de découvertes.

Ischigualasto : La Vallée de la Lune

Tout au nord-est de la province de San Juan, le parc provincial d'Ischigualasto fascine les passionnés de paléontologie des quatre coins de la planète. C'est à bord de sa propre voiture de location que l'on parcourt ses paysages désertiques, dans des conditions souvent extrêmes puisqu'il s'agit de l'une des régions les plus chaudes et les plus sèches de toute l'Argentine, même si le froid s'installe à la tombée de la nuit. Tel un tableau, les formes géologiques se succèdent toutes plus incroyables les unes que les autres.

Le parc provincial d'Ischigualasto, avec ses 63 000 hectares, ne tient pas son surnom de Vallée de la Lune au hasard. En effet, s'il est surnommé la Vallée de la Lune en raison de ses paysages lunaires et désertiques, ce parc abrite une incroyable richesse fossilifère datant de millions d'années. Les visiteurs peuvent explorer les formations rocheuses érodées par le vent et l'eau, qui ont révélé une multitude de fossiles de dinosaures et d'autres espèces préhistoriques. Les visites guidées du parc offrent aux visiteurs un aperçu fascinant de l'histoire géologique de la région, avec des arrêts aux principaux sites d'intérêt tels que la Cancha de Bochas et la Submarino. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis l'année 2000, le parc incarne à la perfection la période du triasique, il y a de cela plus de 200 millions d'années. C'est donc un véritable voyage dans le temps qui nous attend ici, d'autant que de nombreux vestiges sont encore visibles.

Aconcagua : Le Toit de l'Amérique

Le parc provincial Aconcagua, situé dans la province de Mendoza, est le foyer du majestueux mont Aconcagua, le plus haut sommet des Amériques. Ce parc offre aux visiteurs une expérience unique au cœur des Andes, avec des paysages spectaculaires de montagnes enneigées, de vallées glaciaires et de rivières tumultueuses. Les randonneurs et les alpinistes du monde entier affluent vers ce parc pour tenter l'ascension du sommet emblématique, mais même les moins aventuriers peuvent profiter des sentiers de randonnée bien balisés qui offrent des vues imprenables sur les paysages alpins environnants. En plus de l'ascension du mont Aconcagua, les visiteurs peuvent également explorer les villages pittoresques de la région, goûter aux délicieux vins de Mendoza et découvrir la riche culture des Andes argentines.

Talampaya : Les Gorges Rouges

Le parc national Talampaya, situé dans la province de La Rioja, est célèbre pour ses formations rocheuses rouges sculptées par l'érosion, qui créent un paysage désertique d'une beauté saisissante.  Classé à l'Unesco, le parc fascine autant par ses vestiges historiques que par ses profonds canyons et ses formations rocheuses. Sur une surface de 215 000 hectares, on peut y retracer l'histoire géologique de notre planète à travers l'analyse de dépôts sédimentaires, mais aussi la découverte de nombreux fossiles.

Dans un tableau coloré, le parc national de Talampaya dévoile un canyon somptueux aux parois rouge vif. Dès l'entrée, les pétroglyphes annoncent la couleur, représentant des hommes, d'anciens rituels, des animaux, le tout réalisé au fil des siècles par les peuples de la région. Talampaya est aussi un endroit privilégié pour observer le cóndor et le guanaco. Le parc se visite exclusivement en groupe, soit dans un minibus, soit à vélo pour les plus sportifs.

El Esteros del Ibera : Le Delta Humide

La réserve naturelle El Esteros del Ibera, située dans la province de Corrientes, est l'une des plus grandes zones humides d'Amérique du Sud. Coincée entre les fleuves Uruguay et Parana, elle en effet est la seconde plus grande zone marécageuse de notre planète et dévoile des paysages exceptionnels et encore sauvages. Ce vaste écosystème abrite une incroyable diversité d'espèces animales et végétales. En sillonnant l'incroyable réseau de marécages et de ruisseaux, les visiteurs auront l'occasion d'observer des boas, des caïmans, des grands cerfs des marais, des capybaras, des singes hurleurs et des fourmiliers géants. Il faut aussi lever les yeux vers le ciel pour ne pas manquer le spectacle coloré des toucans, des cigognes, des perroquets, des aigles et des faucons qui survolent la région en continu. Au total, la réserve compte 85 espèces de mammifères et plus de 300 espèces d'oiseaux.

En explorant ces parcs nationaux et réserves naturelles, les voyageurs peuvent découvrir la richesse de la biodiversité argentine et s'émerveiller devant la beauté et la grandeur de ces paysages préservés. Que ce soit pour l'observation de la faune sauvage, la randonnée en montagne, ou la contemplation des formations géologiques, chaque parc offre une expérience inoubliable pour les amoureux de la nature et les passionnés d'aventure.

Parc National des Chutes d'Iguazu : la puissance de la nature

Le parc national des chutes d'Iguazu, situé à la frontière entre l'Argentine et le Brésil, est l'une des merveilles naturelles les plus impressionnantes du monde. Ce parc abrite les célèbres chutes d'Iguazu, une série de cascades majestueuses réparties sur près de 2,7 kilomètres de rivière. La vue panoramique sur ces chutes est à couper le souffle, offrant aux visiteurs une perspective époustouflante sur la puissance et la beauté de la nature.

En plus de la vue sur les chutes, le parc national offre une biodiversité exceptionnelle, avec une flore et une faune abondantes. Les visiteurs peuvent découvrir la végétation luxuriante de la forêt tropicale environnante, ainsi que de nombreuses espèces d'oiseaux, de mammifères et de reptiles. Des sentiers de randonnée bien entretenus permettent aux visiteurs d'explorer la région et d'admirer les paysages spectaculaires qui entourent les chutes.

Le point culminant de la visite du parc est la Garganta del Diablo, ou la Gorge du Diable, où l'eau rugissante se précipite dans un canyon profond avec une force inouïe. Les visiteurs peuvent s'approcher au plus près de cette impressionnante gorge grâce à des passerelles qui offrent une vue plongeante sur les chutes et une expérience sensorielle unique.

Comment s'y rendre ?

Certains de ces parcs et réserves naturelles sont accessibles depuis Buenos Aires ou d'autres villes du nord de l'Argentine, mais la distance peut varier en fonction de la destination. Voici quelques informations sur l'accessibilité de chacun de ces sites depuis ces villes :

Ischigualasto : Situé dans la province de San Juan, Ischigualasto est généralement accessible en voiture ou en bus depuis Buenos Aires, mais le trajet peut être long, prenant environ 12 à 14 heures en voiture. Des vols peuvent également être disponibles vers la ville de San Juan, suivis d'un court trajet en voiture jusqu'au parc.

Aconcagua : Le Parc Provincial Aconcagua est situé dans la province de Mendoza, accessible en avion depuis Buenos Aires jusqu'à l'aéroport international de Mendoza. De là, vous pouvez prendre un bus ou louer une voiture pour vous rendre au parc, ce qui prend environ 2 à 3 heures en voiture.

Talampaya : Ce parc national est situé dans la province de La Rioja, et il peut être atteint depuis Buenos Aires par avion jusqu'à l'aéroport de La Rioja. De là, vous pouvez louer une voiture ou prendre un bus pour vous rendre au parc, ce qui peut prendre environ 5 à 6 heures en voiture.

El Esteros del Ibera : Cette réserve naturelle est située dans la province de Corrientes, et elle est généralement accessible en avion depuis Buenos Aires jusqu'à l'aéroport de Posadas ou de Corrientes. De là, vous pouvez louer une voiture ou prendre un bus pour vous rendre à la réserve, ce qui prend environ 3 à 4 heures en voiture.

Parc National des Chutes d'Iguazu : Ce parc est situé à la frontière entre l'Argentine et le Brésil, et il est accessible depuis Buenos Aires par avion jusqu'à l'aéroport international d'Iguazu, situé du côté argentin. De là, vous pouvez prendre un bus ou un taxi pour vous rendre au parc, ce qui prend environ 30 minutes en voiture.

Nos voyages en Argentine



Nos articles du blog

Parcourir la Route 40 en Argentine

Buenos Aires, berceau du tango

Visiter l'Argentine, les plus beaux endroits à voir

Comment découvrir la Patagonie autrement ?

Vous rêviez depuis toujours de découvrir l'Argentine ? Lui aussi...

Randonnez dans les pas d'une argentine !

Vous souhaitez un itinéraire sur-mesure ?